+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888

Second Manifeste Couleuvre - vingt ans après le premier opus, de rigolote mémoire.

Manifeste du Mouvement Couleuvre (pour la sauvegarde des émotions en milieux créatifs). Thomas Boutry
November 13 2017

Second Manifeste Couleuvre - vingt ans après le premier opus, de rigolote mémoire.

THOMAS BOUTRY SAMEDI 7 OCTOBRE 2017

 

 

On n'y croit plus. C'est troublant : on agit sans y voir, sans vouloir compter avec soi ; ou plutôt l'on se jette dans l'agir comme pour fuir le fruit de l'action, et puis le reste : repousser les conséquences, pour ne pas épuiser ses doutes sur une cible factice, arriver en bouts de chaîne et s'apercevoir soudain qu'elle ne tient à rien. Alors on s'active ou s'achève sur de l'inutile, à chacun sa petite lubie, son amusette, son violon ludique, sa passion du dimanche ; au fond sans intérêt. Triste. On s'aiguise l'appétit. Forcé, poussé au plaisir, à l'enjeu facile, à la complicité. Il reste à prendre la pose. A produire, à faire du fric. A glisser plus bas, à suivre sa petite pente. Le créatif même hésite à se tenir debout. Il interroge ce qu'il affirme, et son geste mou s'affaisse en chemin. Incapable d'un ajout. J'ai aimé... j'ai apprécié les vertiges, de Jörn, de Bram surtout ; ces peintres savaient encore l'ironie et la rage. Se sauvaient par le rire tragique ou l'acuité des limites. Tandis qu'aujourd'hui ?... Le bon Ronan Barrot, pourtant si poussé par son savant savoir-faire, ressasse à longueur de toiles l'impossibilité d'aboutir, d'amener plus avant le récit pictural ; quand les Combas et autres Basquiat n'avaient fait montre, eux, que d'une formidable stérilité, d'une violence obscène, sans loi. La Raison n'a de cesse, pourtant ; et ses représentations (grimpées sur les scènes) l'interpellent. Si la mise, maintenant, est en jeu, cette mise doit être pariée pour l'à-venir, et elle doit être gagnée (1)... à la force de l'Art, ça va de soi.

 

29 Septembre 2017.

 

(1) Gagner : du mot de langue franque "waid̄anjan", de la même famille que l'allemand "weide" : "pâturage" ; et qui, à l'origine, a dû signifier « faire paître (le bétail) » (cf. encore les sens de gagnage*, ainsi que l'allemand "weida" : "pâturage" ou "nourriture", d'où, en français, "cultiver", probablement en raison du système de l'assolement triennal, dans lequel les champs, après avoir servi de pâturages, étaient labourés. Le sens de "cultiver » est attesté dans les territoires germaniques, et il s'est maintenu dans les patois de l'Est.




Artworks Styles : Semi Figurative
Artworks Topics : Expresionismo
Artworks Media : Canvas Oil - Cavnas Oil



You don't have flash installed.
EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- * A